Biographie

Originaire de St. Charles dans le Missouri et fils d’une famille valorisant la musique (maman pianiste et papa chanteur crooner) Zak Perry était pour autant prédestiné à devenir golfeur professionnel. « Je savais au plus profond de moi que ce n’était pas la direction que je voulais prendre. C’est à ce moment que j’ai décidé que je voulais monter un groupe. C’était assurément une forme de rébellion » a-t-il confié au site texan galvestonislandguide.com.

Le rebelle forme alors avec un ami d’enfance le groupe ZAKENGER et enregistre début nineties deux albums. Le groupe ne connait qu’un succès régional aussi au milieu des années 90, Zak prend la direction de New York, armé de sa seule guitare et de son chien. Il y fait de fructueuses rencontres, notamment avec les musiciens du groupe The Four Horsemen, mais il faut attendre son arrivée à Austin au Texas pour que l’histoire s’accélère véritablement.

Zak y rencontre ceux qui deviendront ses fidèles compagnons de scène : Vern Vennard (guitare et claviers), Scott Ray (basse) et Jason Charron (batterie). Il fonde ainsi en 2000 le combo MA DRIVER, vite rebaptisé ZAK PERRY BAND et définit dès lors sa véritable signature musicale. Côté musique, des couleurs sonores bien américaines typées midwestern / southern . Côté texte, avec sa palette de mots, Zak traite de sujets universels, évoque des sentiments, émotions ou situations qui touchent chacun d’entre nous, en les mettant en valeur avec sa voix chaleureuse, rocailleuse et puissante.

Pour le placer sur le vaste échiquier musical, Zak Perry se présente comme un hybride étonnant de « rockeur troubadour » et le style du groupe s’avère large dans son spectre. En effet, il oscille entre des compos roots (country-folk / Americana) que l’on peut rapprocher des ambiances de Neil Young et Steve Earle et des morceaux aux colorations nettement plus blues southern rock (où l’on perçoit les influences de groupes tels que Allman Brothers Band et Gov’t Mule).

Ainsi, durant plus d’une décennie, le groupe ZAK PERRY BAND réalise une belle série d’albums dont plusieurs titres (« The Falling Down », « Somewhere In The Morning » …) se placent dans le Top 40 texan et reçoit diverses distinctions (comme celle du meilleur groupe d’Austin en 2005).

Par ailleurs, le groupe, particulièrement attiré par la scène, enchaîne les tournées américaines, y compris en première partie de groupes légendaires tels que Mama’s Pride, Cheap Trick, Outlaws, Rick Derringer, Ace Frehley, Blackfoot, Survivor …

Depuis 2016 Zak Perry se produit régulièrement pour son public européen. Ainsi, cinq tournées en France, Belgique et Pays-Bas ont déjà eu lieu sur la période 2016-2018. L’ancrage européen s’est déjà confirmé par le disque live « Unplugged In Belgium » (qui a reçu une critique élogieuse dans Blues Magazine NL) ainsi que par la collaboration de diverses musiciens français et néerlandais.

Stimulé par l’accueil européen chaleureux, Zak a réalisé l’été 2017 dans son home studio  « Marrow », sous le nouveau patronyme de ZAK PERRY & The Beautiful Things. Un changement de patronyme non innocent qui traduit les belles aventures que Zak connait avec son public européen. Ce vétéran de la scène américaine indépendante se dit désormais profondément attaché au Vieux Continent et considère du reste le Nord de la France comme son nouveau chez-soi, comme le prouve la chanson qu’il a consacrée au village nordiste de Preux-Au-Sart.

Ainsi, l’aventure ZAK PERRY & The Beautiful Things se poursuit près de chez vous. C’est vers le public grandissant de ce côté de l’Atlantique qu’il se tourne désormais. Un ancrage de surcroît confirmé par la sortie de son prochain disque : le onzième de sa carrière mais son premier enregistré en France ! Une production Yokatta records que vous pourrez découvrir en avril 2019.

  • Crédit textes :
  • Xavier Valinducq
  • Christophe Bédel